Le Palais de la Bahia

Le palais de la Bahia
Construit à la fin du XIX siècle, il fut érigé dans l'espoir d'être le plus grand de tous les temps. D'un point de vue architecture, c'est un des monuments les plus importants et somptueux de Marrakech

Localisation du Palais de la Bahia

Caractéristiques du Palais

Adjacent au quartier  d’Al-Mallah, de la ville de Marrakech, se trouve le Palais Bahia, d’une superficie de huit mille mètres carrés. Le palais aux influences andalouse-marocaine abrite des jardins verdoyants, une mosquée, une étable, des bassins d’eau, un centre de riad et de nombreuses galeries de chambres spacieuses décorées de motifs de marbre colorés avec des plafonds en bois sculpté aux mains délicates.

Historique du Palais

le palais de Bahia était l’une des habitations somptueuses les plus luxueuses du Maroc, prise par le ministre Ahmed bin Musa al-Sharqi (1841-1900), surnommé «Hammad» et «Grand Vizir», comme sa résidence.

Bahmad était le gardien du sultan Al-Saghir Abdulaziz, après la mort de son père Hassan Ier, et il n’avait que 14 ans, et Ahmad administrait la gouvernance et les affaires de l’État pendant cette période, pendant l’État alaouite à la fin du XIXe siècle après JC. Hammad appartient à une famille marocaine avec Jah, proche des sultans alévis.

Les dossiers indiquent que le père de Hammad, Si Musa, qui occupait les fonctions d’Al-Hajeb et du grand vizir du sultan Mehmed IV et Hassan I, était celui qui avait ordonné la construction du palais en 1859, puis le fils est venu et a terminé son architecture et a élu domicile pour lui et ses quatre épouses, et a nommé ce qu’il a construit au nom de son amant préféré “Bahia.” 

Hammad et le Palais

On dit que Hammad a amené les meilleurs artisans et artisans du Maroc pour créer le Palais de la Bahia, parmi eux l’architecte Haj Muhammad bin Makki Al-Masafioui. Il a également apporté du marbre et du gypse d’Italie en échange de la vente de sucre marocain, il n’était pas étrange que le bâtiment contienne de beaux et complexes ouvrages en gypse et une forme de mosaïques multiples Couleurs, décorées de plafond en bois.

Après la mort de Hammad en 1900, le palais de Bahia a été rejoint au hangar des palais royaux, après quoi le ministre al-Sadr al-Azam al-Madawi al-Kidawi a construit un étage supérieur supplémentaire du palais.

Le Palais et le colonialisme

En 1912, après l’avènement du colonialisme, le Résident général français, Michel Hubert Loti (1854-1934), a pris sa résidence comme quartier général, et a fait de nouvelles mises à jour venant de l’Ouest, l’allumant avec de l’électricité, l’équipant d’un radiateur, de ventilateurs, d’un télégraphe et d’un téléphone. Après la mort du maréchal Lyoti en 1934, le palais devient un lieu d’hospitalité, à la disposition des officiers militaires français.

De nos jours

Avec l’indépendance du Maroc, le roi Mohammed V a habité le Palais de la Bahia, puis est devenu le siège de la Fondation de la coopération nationale, avant que le roi Hassan II ne le transmette au ministère marocain de la Culture, pour en faire une attraction culturelle et touristique. Le gouvernement marocain l’utilise parfois comme lieu officiel pour recevoir des invités privés et d’éminents dignitaires étrangers.

Horaires